1963-2018 - 55 years of Research for Social Change

  • 0
  • 0

Back

La crise du travail et des soins de la Covid-19 peut-elle se transformer en un opportunité pour les politiques d'égalité ? Une réflexion féministe

26 mars 2021


La crise du travail et des soins de la Covid-19 peut-elle se transformer en un opportunité pour les politiques d'égalité ? Une réflexion féministe
Reproduit ici avec l'autorisation de la Fundación Carolina. Les publications de la série "Análisis Carolina" se concentrent sur les affaires courantes, cherchant à démêler leurs principaux enjeux et à proposer des recommandations politiques.

D'innombrables analyses ont été rédigées concernant la pandémie et ce, dans toutes sortes de disciplines, tant en ce qui concerne des sciences exactes que des sciences sociales. En ce sens, nous disposons actuellement de suffisamment d'informations sur la manière dont la pandémie a affec-té les indicateurs les plus importants de l'économie, tels que le taux de croissance du PIB ou le nombre d'emplois perdus. Nous savons aussi que la pan-démie a exercé une énorme pression sur les services de santé, poussant leurs professionnel.le.s jusqu’à l'épuisement physique et mental. Nous savons même que les femmes ont davantage souffert de la pandé-mie, supportant le fardeau des soins et affrontant des épisodes de violence plus importants en passant plus de temps à la maison avec leurs agresseurs. La pandémie a également mis en lumière les problèmes émotionnels causés par la COVID-19, ce qui nous permet de parler de la santé mentale sans que cela soit synonyme de ma-ladie, mais plutôt de conditions d’isolement, d'angoisse et d'insécuri-té pour l'avenir que partage actuellement une grande partie de la population mondiale.

Ainsi, dans ce texte Francisco Cos Montiel souhaite contribuer à l’analyse de la pandémie en abordant deux aspects fondamentaux de la vie humaine : le travail et les soins. Ce faisant, il pose deux questions fondamentales qui guident son analyse : qui fait quoi ? et en échange de quoi ? Il tente d'y répondre depuis la dimension affective dont ont également besoin les réponses au COVID-19, et d'apporter ainsi des propositions aux politiques publiques et ce, sous un nouvel angle.

Lisez ce texte en entier en espagnol, anglais and français.

Francisco Cos-Montiel est titulaire d'un doctorat en études de genre de la London School of Economics and Political Science. Il est le coordinateur du programme «Justice de genre» à l'Institut de recherche des Nations unies pour le développement social (UNRISD).

La traduction de cette analyse, initialement publiée en espagnol, a été faite par UNRISD